content

Bebesecours.ca

La mort subite du nourisson, l'explication

 Le syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN) est une situation dans laquelle un jeune enfant de 1 mois à 1 an en bonne santé est retrouvé mort dans son berceau, sans que la cause du décès ne soit claire.

Qu'est-ce que c'est ?
De manière générale, la mort subite du nourrisson (MSN) est une mort inexpliquée. Cependant, la recherche a tenté de déterminer les causes médicales possibles. Parmi ces causes potentielles, on trouve un facteur génétique qui n'a pas encore été bien identifié ; un déséquilibre de la sérotonine peut également expliquer de nombreux cas (environ 50%) de MSN. Enfin, diverses infections pourraient être la cause ou l'origine de ces décès.

Les facteurs de risque
Dans les facteurs de risques, nous retrouvons la prématurité, l'âge et le sexe du bébé. Les garçons sont statistiquement plus exposés à cette maladie. Oui, la MSN est reconnue comme étant une maladie dans la Classification internationale des maladies publiée par l’Organisation mondiale de la santé.

Les facteurs externes sont généralement responsables du décès des nourrissons âgés de moins d'un an. Voici un résumé de leurs mesures de prévention :
- La campagne "Back to Sleep" recommande de coucher les nourrissons sur le dos pour dormir, car cela réduit le risque de mort subite du nourrisson (MSN).
- La campagne "Dormir en toute sécurité" recommande de garder les surfaces de couchage des enfants exemptes d'objets dangereux.
- Choisissez un matelas ferme, de la bonne taille pour votre lit, avec un drap suffisamment serré, mais sans oreiller ni couverture. Veillez à ce que la tête de votre bébé ne soit recouverte par rien, pas même une couverture ou un drap. Vous pouvez utiliser une "turbulette" ou une "gigoteuse" pour le garder au chaud.
- Éviter de fumer pendant la grossesse ou en présence du bébé
-  Placer l'enfant dans son propre lit, dans la chambre des parents. Il est  déconseillé de faire dormir bébé avec un adulte (co-sleeping), sur un canapé ou un fauteuil.
- Proposer une tétine au moment du coucher mais sans forcer l’enfant
- Une chambre tempérée autour de 18 et 20 degrés

En conclusion
La mort inattendue d'un nouveau-né est une tragédie qui peut être évitée. La prévention est le seul moyen de communiquer aux parents et aux professionnels de la santé qui s'occupent des nourrissons (puéricultrices, personnel de la maternité, pédiatres, etc.) les bons gestes et réflexes.


Retour au blog

Bebesecours a le plaisir de vous présenter son blogue. Il est écrit par nos formateurs. Nous le mettons à jour mensuellement pour vous donner des nouvelles d'actualité. N'hésitez-pas à prendre un instant pour vous informez sur la formation pour parents et sur ce qu'elle apporte.